Structure et programme Organisation and Program

Structure et programme 

La formation, qui se déroule sur une période de deux années académiques, est structurée en quatre semestres. Les semestres 1 et 3 sont dédiés à la fois à la formation hyperbare, qui se déroule en début d’année universitaire, et aux enseignements théoriques, qui sont principalement dispensés à Aix-en-Provence, au sein de la Maison Méditerranéenne des SBandeau-vertical-momarchciences de l’Homme (voir Plan) et à Marseille, dans les locaux du DRASSM (Plan). Le second semestre de chaque année universitaire est dédié aux stages pratiques et aux chantiers-école, ainsi qu’à la rédaction des travaux de recherche.

La formation hyperbare

La formation hyperbare, adaptée à la pratique archéologique, est dispensée en partenariat avec l’Institut National de Plongée Professionnelle (Marseille, France). Les stages, exclusivement organisés pour les étudiants du MoMArch, ont lieu en début d’année universitaire et sont offerts par la formation. A l’issue du Master, les étudiants disposeront a minima du Certificat d’Aptitude Hyperbare Classe 0 mention B permettant de travailler jusqu’à 12 mètres de profondeur, tandis que nos étudiants ayant un niveau plus avancé en plongée sous-marine peuvent obtenir le Certificat d’Aptitude Hyperbare Classe 1 mention B permettant de travailler jusqu’à 30 mètres de profondeur.

Les enseignements théoriques (1er et 3ème semestres)

En première année, les enseignements théoriques permettent d’aborder l’Histoire et l’Archéologie maritime et littorale, l’historiographie et le cadre réglementaire, la théorie de la pratique et les questions environnementales (entre autres : géoarchéologie marine et côtière, biologie marine, dendrologie,  indicateurs du changement du niveau de la mer). Ils sont complétés par une grande diversité de séances dédiées à des études de cas assurées par l’accueil de professeurs invités de différentes universités françaises et étrangères. Ces dernières sont partagées avec les étudiants de Master 2 qui eux, en deuxième année, abordent les questions d’archéologie navale, d’archéologie et de géo-archéologie portuaire et littorale, d’archéologie du commerce et des échanges maritimes et sont aussi initiés aux approches techniques des SIG, de la cartographie et de l’étude des épaves profondes.

Stages pratiques, chantiers-école (2ème et 4ème semestres)

Le second semestre de chaque année est dédié aux approches techniques, aux stages pratiques, ainsi qu’à la rédaction d’un travail de recherche universitaire. Les étudiants sont invités, à travers différents stages pratiques, à aborder les différentes étapes et facettes des opérations archéologiques : céramologie, topographie (Station Totale, GPSD), photographie, photogrammétrie, systèmes de référencement et d’information géographiques SIG, xylologie, conservation, muséographie et médiation. Les chantiers-école, qui couvrent une période de 2 à 4 semaines par an, permettent aux étudiants de s’intégrer dans des équipes de travail expérimentées et, par conséquent, d’acquérir une solide expérience de terrain.

Mémoire scientifique

Durant cette même période, les étudiants sont également encadrés par un collège d’enseignants et de chercheurs en vue de la rédaction d’un mémoire scientifique de recherche portant sur un sujet d’archéologie maritime et littorale. Le mémoire pourra être rédigé en français ou en anglais et devra être soutenu oralement, en fin de deuxième année, en français ou en anglais, devant un jury constitué des membres de l’équipe enseignante, ainsi que de personnalités extérieures reconnues pour leurs compétences dans le domaine.bandeau5

 


Organisation and program

The Master program lasts two academic years which corresponds to four semesters. For each year, the first semester (1 and 3) is dedicated to the hyberbaric training and the theoretical courses which are mainly provided at Aix-en-Provence in the Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme (see map) and Marseille, at the DRASSM (see map). The second semester is dedicated to practical training courses and field-schools with the participation to two underwater excavations as well as the writing of the master’s dissertation.

The hyperbaric training

The hyperbaric training, adapted to archaeological work, is given in partnership with the Institut National de Plongée Professionnelle (Marseille, France). The training courses are offered and exclusively organised for the MoMArch students. They generally take place in October, at the beginning of the academic year. At the end of the two years of Master, students will have at least the Class 0 mention B allowing to work at a maximum depth of 12 meters while the more experienced diver students can obtain their Class 1 mention B allowing to work at a maximum depth of 30 meters.

Theoretical courses (1st and 3rd semesters)

During the first year, theoretical courses are centered on maritime History and Archaeology, the historiography of this discipline and the regulatory framework relative to underwater archaeology, theory of practice which is mainly about operational implementation, preservation and restoration of water-logged artefacts, and palaeoenvironment (maritime geoarchaeology, dendrology, marine sciences, coastal geophysics etc). Diverse case-studies are presented all along the semester by guest professors and specialists from French and foreign universities. These sessions are shared with second-year students whom focus on the domains of naval archaeology, archaeology and geoarchaeology of harbours and coastal areas, archaeology of maritime exchanges. Technical approaches such as survey and documentation methods are also deepened (GIS, cartography and deep shipwrecks studies).

Practical training courses and field-schools (2nd and 4th semesters)

The second semester of each academic year is dedicated to technical approaches, practical training courses and the writing of the Master’s thesis. Students have the opportunity to be initiated into each technical aspect of an archaeological operation : ceramology, topography (Total Station, DGPS), photography, photogrammetry, Geographic Information System (SIG), xylology, conservation, museography and dissemination. The field-schools, which are underwater excavations that last between 2 to 4 weeks per year, allow the students to work among professional teams and, therefore, to obtain a strong field experience.

Master’s dissertation

With a subject focusing on maritime and coastal archaeology, the students are supervised by a college of academic researchers and specialists to write their Master’s dissertation. The Master’s dissertation may be written in French or in English and shall be defended orally, in French or in English, in front of a jury composed of the members of the teaching team, as well as distinguished guests acknowledged for their expertise in the field.